Illuminations

Le dernier samedi de novembre à la nuit tombée et jusque début janvier, Montbéliard revêt ses habits de lumières. Pendant plus d’un mois, les ponts et faubourgs s’illuminent, les bâtiments publics scintillent et les arches lumineux vous escortent jusqu’au coeur du Marché de Noël. 

Des illuminations à chaque coin de rue

La mise en lumière de la ville est l’une des spécificités de l’événement. Du pont du Ludwigsburg au centre historique de la ville, en passant par le quartier de la Petite Hollande, les rues et les places brillent de mille feux.

Des arches à l’italienne

De la gare à la place Denfert-Rochereau en passant par les rues piétonnes, arches, pyramides et festons forment un immense ciel étoilé –renouvelé chaque année. Ces décors sont l’œuvre de l’entreprise italienne, Franco Faniuolo, société familiale fondée en 1875, auteur des illuminations dans de grandes villes européennes. 

Le patrimoine montbéliardais illuminé

Montbéliard présente une architecture qui témoigne de quatre siècles passés sous le sceau germanique et protestant (Renaissance sous les princes Wurtembergeois). La plupart est signée Heinrich Schickhardt (XVIe siècle), surnommé le « Léonard de Vinci Souabe ». Tout autour du marché de Noël et dans les autres parties du centre-ville, chaque bâtiment est mis en lumière : château des ducs de Wurtemberg,  Halles, Hôtel de Ville, temple Saint-Martin, ancien bâtiment de la Banque de France, Caisse d'épargne ou Musée Beurnier-Rossel… autant d’invitations  à découvrir le patrimoine montbéliardais.